Donald Ray Johnson & Gas Blues Band

Sam. 16 sept. 2017 / 20h30 / 15€


Le légendaire blues man nord-américain Donald Ray Johnson sera en concert au Connexion Live de Toulouse le 16 septembre prochain !

Né le 12 novembre 1948, à Bryan au Texas (USA), Donald Ray Johnson commença à s’intéresser très tôt à la musique, tout comme sa sœur aînée, Janice Marie. Ils chantaient à l’Eglise et aux réunions de famille.

 

À l’âge de sept ans, Donald Ray commença à s’intéresser à la batterie : il battait sur tout ce qui lui tombait entre les mains. « Notre maison était en face d’une école militaire et je rentrais de l’école le plus vite possible pour écouter les répétitions de la fanfare, en particulier les cadences du tambour. » Pendant l’été, Donald Ray travaillait dans les champs de coton des plantations ‘Brazos Bottom’ pour gagner de l’argent pour se payer des vêtements pour l’école. En 1961, on le présenta au chef d’orchestre de son école secondaire, Waymond Webster, et celui-ci lui appris à jouer ‘Traps’ (du tambour).

 

À l’âge de 14 ans, Donald Ray a commencé sa carrière professionnelle avec une légende du blues : le pianiste Nat Dove.

 

Pendant toute son adolescence, Donald a joué avec deux musiciens de Bryan spécialisés dans le blues : l’organiste Joe Daniels et le guitariste Lavernis Thurman. (‘Nous jouions live à la radio tous les samedis soirs.’)

 

Le 18 janvier 1966, Donald Ray est entré dans la Marine américaine et il a servi à bord du porte-avions USS Bon Homme Richard. Après deux voyages en Asie du sud-est (au Vietnam), après son retour à la vie civile, Donald Ray est allé s’installer à San Diégo. Pendant qu’il jouait régulièrement au Downtown Hustlers Club, Donald a rencontré de nombreux artistes de blues et de rythme & blues, y compris Lowell Fulsom, Bobby Womack et Pee Wee Crayton.

 

Début 1970, son vieil ami Nat Dove (qui vivait désormais à Los Angeles) lui a demandé d’aller jouer à L.A. le week-end avec Philip Walker. Quelques 29 ans plus tard, les liens avec le groupe Philip Walker existent toujours.

 

En 1971, il s’installe à Los Angeles pour travailler avec l’orchestre de Joe Houstonet ils ont accompagné certains des meilleurs artistes de blues de la côte ouest.

 

C’est en essayant de trouver un gig pour le week-end que Don a rencontré l’auteur-compositeur (également producteur) Perry Kibble. Celui-ci était en train de créer un groupe mettant en vedette deux jeunes Afro-Américaines de talent: la bassiste Janice Marie Johnson et la guitariste Carlita Durhan. Plus tard, nous sommes devenus célèbres sous le nom de « A Taste of Honey ».

 

En 1979, ce groupe fut le premier groupe afro-américain à remporter puis à recevoir une ‘Grammy Award’ dans la catégorie ‘Meilleur Nouveau Talent’.

Donald Ray Johnson à accompagné : The Commodors/Lionnel Ritchie, Freddy King, Big Mama Thornton, Teddy Pendergrass, Bobby Womack, Philip Walker, Lowel Fulson, Isley Brothers, Percy Mayfield….

 

Don vit maintenant à Calgary, en Alberta et il est devenu un membre apprécié et respecté du milieu du blues au Canada.

 

En 1997, le magazine Real Blues l’a élu ‘Meilleur chanteur de blues au Canada’ ; Don a aussi été nominé par la Blues Society de Toronto pour le titre de ‘Meilleur batteur de blues’ en 1997 et aussi pour celui de ‘Meilleur chanteur de blues’ en 1998. Il a récemment été nominé dans la catégorie ‘Meilleur artiste de blues’ par l’A.R.I.A (Alberta Recording Industry Association).