Festival La Semaine Sainte 2019 w/ ASH CODE + HAPAX + THE DOCTORS

Ven. 1er nov. 2019 / 23h30 / 12/15€


Réserver

En ouverture du festival « La Semaine Sainte (La Setmana Santa) » au Connexion Live de Toulouse, 3 groupes de la nouvelle scène post punk.

 

3 duos hors pairs dont 2 italiens et 1 français opposant la chaleur des guitares à la rigidité synthétique et glaciale de leurs machines.

 

 

HAPAX (IT)

 

Hapax est un groupe italien fondé en 2014. D’abord en duo avec boîte à rythme, ils sont rejoints par un batteur sur leurs derniers projets. Leur musique à la fois froide et sophistiquée les classe naturellement parmi les formations actuelles les plus intéressantes du revival post-punk et synth wave. (nb : En duo pour « La Semaine Sainte »).

 

 


 

ASH CODE (IT)

 

Composé de Claudia, et des frères Alessandro et Adriano, le trio italien originaire de Naples, Ash Code compte parmi les groupes les plus influents de la scène darkwave / néo post-punk actuelle.
Leur musique est un alliage de darkwave, noise et musique électronique aux accents parfois rock ou plus synthétique. Leurs 3 albums font un large écho aux divers courants dark underground des années 80. Ils sont également reconnus pour leur talent de remixeurs. (nb : En duo pour « La Semaine Sainte »).

 

 


 

THE DOCTORS (FR)

 

« Duo post-punk formé en 2011 à Bordeaux,The Doctors produisent un son condensé explosif et froid puisant son énergie dans une alliance de rythmes ultra-rapides et d’un puissant couple basse/guitare saturé. Une atmosphère urgente et dance-floor teintée d’impressionnisme.
En tournée dans toute l’Europe (France, Allemagne, Finlande, Pologne, Belgique, Hollande) pour leur premier album « Unterwelt » sorti chez Manic Depression fin 2016, référencé et chroniqué par de nombreux magazines (Sonic Seducer / OX-Fanzine, Allemagne), radios, webzine (Europe, Etats-unis, Australie, Amérique du sud), The Doctors marquent de leur empreinte la nouvelle scène Cold Wave.
« Le duo Français mêle dans son premier album post punk rapide ET synthés cold wave qui rappellent les plus sulfureux classiques dance-floor » (Sonic Seducer, Allemagne, février 2017). Plus que prometteur!