Les Exutoires de Septembre : Mourir + Hexis

Dim. 11 septembre 2022 / 19h / 10€ > 15€


Réserver

Noiser présente :

HEXIS (Black Metal x Hardcore – Danemark)

HEXIS a émergé au Danemark en 2010, en suivant l’esprit DIY de la scène Punk et Hardcore, tout en étant profondément ancré dans le son Black Metal. Autodidactes, les membres d’HEXIS voyagent constamment à travers le monde. Avec plus de 800 concerts à leur actif, des îles Féroé à la Nouvelle-Zélande et de Cuba à la Mongolie, ils sont l’archétype du groupe qui travaille dur et qui frappe fort.
En combinant l’énergie du Hardcore avec la désolation du Black Metal et en y ajoutant des morceaux de Doom et de Sludge, HEXIS a créé deux albums complets, à savoir « Abalam » (2014) et « Tando Ashanti » (2017), ainsi que d’innombrables EP et Split-releases.
Les musiciens derrière HEXIS sont situés dans toute l’Europe et ils ont été loués à la fois pour leurs disques exceptionnels et, avant tout, pour leurs concerts intenses qui les ont conduits dans des festivals de haut rang tels que Roskilde, Bloodstock, Roadburn ou Ieper Fest.
 

Mourir (Black Metal – France)

Animal Bouffe Animal » est le premier album de MOURIR, un nouvelle formation de black metal glacial venant de Toulouse, dans le sud de la France. Initialement conçu par le bassiste de Plebeian Grandstand, Olivier, MOURIR est la suite de son projet solo Vermine. Soutenu par l’ajout de membres de Toucan, de feu Sélénites et de Drawers, le quatuor s’est dirigé vers Laval au cours de l’été 2019 pour enregistrer et mixer « Animal Bouffe Animal » avec l’ingénieur Amaury Sauvé (Birds In Row, Plebeian Grandstand, Necrodancer …).
Aidé d’une production spectaculaire – maîtrisée par Thibault Chaumont (Birds In Row, Igorrr, Klone…) – ces six pistes sont un barrage ininterrompu de majestueuses cordes de guitare, de tambours martelés et de hurlements macabres effrayants. Également influencé par les premiers groupes norvégiens ainsi que par l’approche dissonante de leurs compatriotes, la vision de MOURIR sur le black metal fait de ce groupe les nouveaux héritiers de la scène black metal française – fidèles aux cadres du genre tout en ajoutant leur touche moderne.
Deux ans à peine après leur premier album « Animal Bouffe Animal », les Toulousains de MOURIR reviennent avec « Disgrâce », un tour de force de black metal moderne. Cette fois-ci écrit en tant que groupe complet, ce deuxième full-length a été enregistré live et mixé par Amaury Sauvé au studio The Apiary et masterisé par Thibault Chaumont (Plebeian Grandstand, Birds In Row, The Phantom Carriage…).
L’ouverture de l’album, « La Pluie, Le Torrent, La Boue, Le Vent, Lave », donne immédiatement le ton, noyant l’auditeur dans des guitares rampantes et des gargouillis répugnants avant d’atteindre progressivement un point culminant majestueux – ouvrant la voie à une multitude de riffs aliénants et hypnotiques et à des voix décoiffantes allant de grognements autoritaires à des hurlements à fleur de peau. Du groove lent de « De Pisse Et D’Orgueil » à l’assaut frontal de « Bâtards Égarés », « Disgrâce » montre un groupe qui a maîtrisé son propre domaine, renforçant sa vision du black metal en maximisant chaque parcelle de son.
L’album Disgrâce sort le 9 septembre chez Throatruiner records.
 
 

Les Exutoires de Septembre : Ahasver & Gorod le samedi 10 septembre 2022 // Hexis & Mourir le dimanche 11 octobre 2022

10€ la soirée // 15€ le pass 2 soirs