JEAN JEAN + TOUCAN

Ven. 19 mai 2023 / 19H30 / 15,80€ en prévente


Réserver
 
Jean Jean est drôle. Jean Jean est sincère. Jean Jean est doué.
Dévoué à la musique corps et âme. Dévoué à l’amitié.
Une amitié profonde qui a traversé des torrents, des déserts, en Arizona mais aussi les déserts
de l’âme, le désespoir et la loose.
Jean Jean transcende tout ça pour créer des espaces de liberté et de sueur. Les lives sont des catharsis, des thérapies qui ne se nomment pas mais nous emmènent là où nous n’aurions
jamais osé nous aventurer.
Jean Jean transforme tout à commencer par ses membres. Sébastien, Edouard et Gregory. De leur aveu, il se passe pendant les live quelque chose de spécial qui modifie toute leur vision du monde. Plus brillant. Plus vibrant. Plus vaste.
L’histoire de Jean Jean commence dans une 206 noire. La voiture la plus vendue en France. Edouard, après son boulot dans un magasin de musique fait un stop par le Virgin des Champs-Elysées et déniche des disques pépites dont il a le secret. Il est 22 heures. Il quitte enfin la grande ville pour rejoindre son ami Sébastien. La voiture termine sa course nocturne sur un chemin de terre du 77. Le vide abyssal de la banlieue. Toute la nuit ils écoutent les trouvailles magiques d’Edouard.
Dans leur aquarium, ils rêvent. Ils décortiquent, analysent et planent. Ils ne savent pas encore ce qu’ils veulent faire de ces moments suspendus.
Mais ils savent qu’ils ont quelque chose à faire ensemble. Des blagues ? Evidemment ! De la musique ? Edouard n’en fait pas, mais tente la batterie pour accompagner la guitare assurée de son ami.
Une révélation. En à peine quelques sessions, il est présent, il tient la pulsation et ça marche. Voilà qu’ils sont un groupe, désormais à la recherche d’un troisième membre. Qu’ils rêvent homme machine, virtuose, comme eux.
Ils mettront donc des années à comprendre que le troisième homme était Gregory. Pourtant présent pour le groupe depuis le début. Avec Seb dans d’autres formations. En tant que graphiste autour du projet et bien sûr par son amitié.
En 2022, ils proposent un nouvel album où l’électro devient inconditionnelle. Le plus ambitieux de Jean Jean qui ne fait aucun compromis avec la quête originelle du groupe.
Ce qui peut sembler insaisissable et déshumanisé se meut en une folle danse où les corps peuvent suer, se retrouver et finalement tout lâcher. Pour être ensemble et voyager au delà de ce que l’on croit. L’essence de la transe. A l’image de la réalisation de cet opus où tous les combats se sont présentés. Les déménagements. Les confinements. Les égos qui voulaient en faire trop. Un changement draconien de manière de composer avec pour point de départ un ordinateur. Une
aventure qui se poursuit le long de la Seine, sur une péniche, atterrit dans un magnifique studio
d’enregistrement vintage, gagne la Suède et se hisse sur les contreforts des Alpes.
 

 

Toucan nous offre depuis 2014 une véritable plongée dans un monde rétro-futuriste.
À la croisée d’un post rock ambitieux et décomplexé et de touches synthwave édulcorées, naviguant dans les eaux luxuriantes et nostalgiques de la fin des années 80 et du début des années 90, le groupe réunit des styles musicaux a priori incompatibles tout en restant accessible et alchimique.